Il est temps de repenser notre manière de travailler !


Le travail fait partie intégrante notre vie, à tel point que tout ce qui se passe en dehors devient presque anecdotique. Des hobbies, nous n'avons plus besoin : le travail est censé nous nourrir intellectuellement et nous offrir tout ce dont nous avons besoin pour nous épanouir. Mais que se passe-t-il quand il ne remplit plus cette mission, quand il ne nous nourrit plus, au propre comme au figuré ? Je vous propose une réflexion sur le travail, son histoire, le mal qu'il nous fait aujourd'hui et des pistes pour enfin le réadapter à l'humain. Entre autres sujets, nous parlerons burnout, entreprise libérée, taylorisme, sociologie, bien-être au travail, revenu inconditionnel de base, etc.



Learn

Learn

#TALK in French

Marie-Cécile Paccard

Designer systémique, facilitatrice, oratrice, mentor, moteur d'écosystèmes, écoféministe intersectionnelle, j'appréhende le complexe pour comprendre, converger, structurer et construire. Je donne des conférences et je publie sur mon métier et sur des thématiques comme le burnout ou l'anthropocène. Mes valeurs conduisent ma pratique du métier et je pratique un design inclusif et éthique. Depuis bientôt 15 ans, j'aide les personnes et les organisations à définir leurs fondamentaux et leurs objectifs et à construire une communication cohérente en fonction. Je suis membre du chapitre lyonnais d'IxDA avec qui j'ai co-organisé la conférence Interaction 18, des Designers Lyonnais et de groupes locaux d'entraide. J'ai créé et co-anime le think tank Common Future(s).



Other talks from Marie-Cécile

  • 2019 - Façonner des futurs souhaitables : concevoir à l'ère de l'Anthropocène

    Marie-Cécile Paccard

    2019 sera la dernière année qui ressemblera aux précédentes. Vous n'avez pas pu échapper à l'arrivée des "collapsologues", oiseaux de mauvaise augure qui décrivent inlassablement les potentiels effondrements systémiques dont nous serons victimes dans les prochaines décennies, voire années. Nous somme entré·es dans l'ère de l'Anthropocène, où nous humains sommes devenus une force géologique capable de modifier la planète, le climat et les dynamiques du vivant. Un avenir peu enviable, presque terrifiant se prépare sous nos yeux, la fête à la croissance exponentielle semble bel et bien terminée.

    Le design et la tech ont largement participé à l'exploitation des ressources naturelles et l’accélération des cycles de production et de consommation. Nous actrices et acteurs des nouvelles technologies avons bien souvent perdu l’ancrage à la dimension systémique et politique de notre pratique. Nous avons malgré nous contribué à façonner ce monde prêt à s'effondrer.

    Il existe un imaginaire entre l'apocalypse et le monde fantasmé des "génies-milliardaires". Il existe une posture entre se construire un bunker auto-suffisant et exploiter jusqu'à la dernière goutte les ressources encore présentes. Nous voulons voir dans ces constats implacables une invitation puissante à nous rassembler et nous questionner sur comment nous sculptons notre quotidien comme notre futur. Loin de nous l'idée de prôner la fin de la tech et de l'innovation : nous avons encore plein de cordes technologiques à notre arc que nous pouvons mobiliser différemment pour tracer les nouvelles règles d'un monde prospère, digne, résilient et circulaire. Nous parlerons des communs, du design du vivre ensemble, d'anthropologie, de logiciel libre, de design ouvert, de coopération, de résilience, de permaculture...

    Cette intervention est le résultat de deux ans de réflexion et de recherches dont nous vous présenterons les premiers résultats pour agir dès maintenant et faire muter nos pratiques autant que nos paradigmes : initiatives déjà existantes qui prouvent qu'on peut faire les choses autrement, principes et heuristiques qui permettent de concevoir les outils pour des futurs désirables.

    Plan :

    1/ À travers un constat rapide, nous ferons état des défis climatiques, politiques, systémiques déjà présents à notre porte. 2/ Nous questionnerons le rôle de la tech et du design dans l'Anthropocène 3/ À travers quatre grands principes de design, nous verrons comment nous pouvons changer notre angle de vue sur le monde que nous créons. 4/ Nous citerons des exemples et des preuves de concept viables qui soutiennent nos hypothèses. 5/ Enfin, nous vous proposerons des heuristiques de design, open source et adaptables à toutes les disciplines, pour agir tout de suite et changer profondément notre façon d'être au monde.