Quand Dev et QA ne font plus qu'un


Délivrer très régulièrement peut rapidement devenir un cauchemar : quand le rêve devient réalité


Partons de l'exemple d'une organisation tentant d'appliquer une méthode Agile ( Scrum dans notre cas ) sans revoir les fondements de son cycle de développement :

Si bien souvent l’équipe de dev parvient à mener à bien ses itérations avec plus ou moins de difficultés, il n'en demeure pas moins que ceci n'est qu'une première étape. S'en suit alors une itération de qualification/tests en tout genre ( et oui car cette organisation est Agile ! :) ) qui SI elle est concluante et elle même suivit par une phase de release... Traduire ce type d'organisation par un joli dessin nous permettra de réaliser qu'en définitive cette organisation applique toujours un cycle en V à l'ancienne d'autrefois avec quasiment toutes les lenteurs et lourdeurs que cela implique.

A contrario prenons l'exemple d'une organisation désirant faire l'impasse sur une réelle qualification (et oui tester c'est douter :) ) :

Ce type d'approche sur des projets complexes peut rapidement se traduire par empiler des problèmes de plus en plus inextricables au fils des itérations et inévitablement entamer le moral général ( dont celui du client, d'ailleurs n'est ce pas aussi un peu pour lui que nous sommes là ? ).

Partant de ces deux cas un petit peu "extrêmes" mais tellement représentatif de ce qui peut se pratiquer, je vous propose un retour d’expérience sur une organisation qui nous permet d'allier aujourd'hui rapidité et qualité pour le bonheur de tous !


#TALK in French

Djilali Bakhti

QA Lead sur la plateforme Decision Insight