Jean François Minjard

Depuis longtemps attiré par “le son” mais réfractaire aux études musicales traditionnelles il devient, en 1970 guitariste autodidacte. En 1978, après un séjour
d’une année à Londres où il rencontre et joue avec de nombreux représentants de la « Free improvised music », il rejoint l’ARFI (association de musiciens lyonnais).

Il y prolonge alors, jusqu’en 1983, son intérêt pour la musique improvisée en étendant les possibles sonores de son instrument. Parallèlement, en 1979 il suit le stage de musique électroacoustique avec Jacques Lejeune et Philippe Mion à Paris, puis en 1980 il entre au Conservatoire National de Région de Lyon pour étudier la composition acousmatique dans la classe de Denis Dufour jusqu’en 1983, date à laquelle il quitte l’ARFI et se consacre à la composition abandonnant la pratique de la guitare pour aborder celle du synthétiseur.

En 1984, il est cofondateur du collectif de compositeurs QUARK (Dhomont, Duchenne, Dufour, Mion) et de 1986 à 1988 assistant
dans la classe de composition du CNR de Lyon.

Mène en 1985–86 une réalisation liant étroitement l’image vidéographique et le son avec la série des « Cartes postales électroacoustiques ». A partir de 1989 il abandonne tout travail instrumental et se consacre exclusivement à l’art acousmatique, possédant son propre studio développé depuis 1979.

En 1991–92 il est cofondateur de FUTURA (Festival International d’Art Acousmatique et des Arts de Support) qu’il codirigera avec Denis Dufour jusqu’en 1997.En 2008 il fonde Le son des choses, association destinée à la diffusion, la production et à la reconnaissance de l’art acousmatique.Il est l’auteur depuis 1982 de nombreuses œuvres concrètes pour le concert, la danse, le théâtre ou l’image animée.