La Ligne éditoriale MiXiT


par Guillaume, le 8 février 2016


On nous demande souvent « mais comment choisissez-vous vos speakers sur MiXiT ? »… Et à chaque fois on se dit « faut vraiment qu'on fasse un article dessus ! »


Voilà, on se lance, vous allez tout savoir sur la politique éditoriale ultra-cadrée de MiXiT, le process de sélection validée ISO 424242, bref la totale…

Bon alors : qui invite-t-on ?

Alors le premier mot d'ordre qui peut nous attirer les foudres (et on assume) c'est : “se faire plaisir” (en espérant faire plaisir aux autres aussi !). Les speakers qui nous font rêver et bien on les invite, même si ça paraît improbable de les avoir, nous la conf’ lyonnaise de moins de 1000 personnes ! On leur écrit des lettres d'amour (certains en reçoivent depuis 6 ans) et parfois certains disent oui, comme Joël Spolsky (qu'on harcèle depuis la première édition de MiXiT, notre persévérance l’a peut-être ému ;-) ), Dan North ou encore Pamela Fox ou Zack Holman qui nous ont dit oui sur les premières éditions.

Pour trouver des inspirations, plusieurs d'entre nous font pas mal de confs (en Europe ou même plus loin, genre pour notre @sdeleuze, developpeur Spring core, qui va faire des talks aux US s'vous plait). D'autres matent de manière compulsive des talks en ligne. On arrive donc avec nos coups de cœurs, on se les partage, on échange dessus et bim!, on tente les invitations. On se fixe également des thématiques, côté innov/dev, les tendances qu’on ne veut pas louper (genre “si y’a pas de programmation réactive cette année, je meurs”), celles qui nous passionnent moins (du “Scala pour du Scala, moi je suis contre”). Côté agile, on prend des thèmes qui permettent d’inclure différents acteurs (le dev, le manager, le product manager...). Après quelques trolls, et de bon débats de fond, nous recherchons la personne qui pourrait parler de la thématique choisie. Et ce travail sur les grands thèmes que l’on veut voir nous influence évidemment également sur les choix des talks soumis dans le CFP. Bref, on y passe tous un temps dingue, faut bien le dire, mais c’est un des points essentiels de MiXiT : une grande attention portée au contenu éditorial.

MiXiT c'est environ 1/3 de speakers invités. Alors parfois certains disent qu’on ne laisse pas assez de place aux autres speakers. Oui c'est vrai, mais bon rien ne vous empêche de monter votre propre conf’ hein, en sélectionnant tous vos speakers par CFP… Après on pense qu'il est important de rester ouverts, de bien évidemment garder le CFP, pour ne pas mettre sur scène que des speakers « réputés », ce qui pourrait déstabiliser celles et ceux qui auraient envie de se lancer mais qui n'osent pas le faire. Et puis c’est toujours triste de voir toujours les mêmes speakers à toutes les confs ;-)

Discrimination?

Ahhh la grande question de la discrimination positive… Ça fait hurler des gens de dire qu’on essaie d'avoir plus de filles speakers par exemple. Alors pour faire taire toute rumeur “non ce n’est pas parce qu’une fille propose un talk qu’on va la prendre”. Par contre, on n'hésite pas à se tourner vers des pays où il y a un autre équilibre, ou il y a plus de filles dans l’IT (pays nordique, Etats-Unis, etc.). C'est ainsi qu'on a invité sur des précédentes éditions et pour n’en citer que quelques unes : Pamela Fox, Bodil Stokke, Garann Means ou Svetlana Isakova.

Pas de talk sponsorisé

Il faut savoir que beaucoup de grandes sociétés de l’IT veulent bien sponsoriser des conférences (en étant souvent assez généreux) mais à condition d’avoir un ou deux slots talks ou keynotes. Lors des premières éditions, nous avions d’ailleurs un niveau de sponsoring qui permettait d’avoir 10 minutes de présence du sponsor devant toute l’assemblée. Cela nous semblait déjà énorme, mais les sociétés qui veulent ce genre de talks demandent souvent des slots keynotes, donc des temps de présence sur scène beaucoup plus longs. Nous, nous refusons de répondre positivement à ce type de demande, nous tenons à notre indépendance éditoriale : aucun talk n’est sponsorisé à MiXiT. Ce qui peut nous coûter de galèrer un peu pour trouver des sponsors… Soit, mais MiXiT reste la conférence de nos rêves et dans nos rêves, jusquà aujourd’hui, il n’y a pas de keynote de ce type. On préfère des keynotes aliens ;-)

Les Aliens MiXiT

Les keynotes aliens sont un concept que nous adorons et que nous mettons en avant. Il s’agit de parler d’un sujet permettant de nous ouvrir l'esprit, un peu différent de ce que l’on entend habituellement. Tous les aliens ont un slot keynote, donc passent devant l’intégralité des participants. Dans les éditions précédentes, voici quelques exemples d’aliens invités: Ashe Dryden, sur la diversité dans l’IT

Nos valeurs

Quand on lance des invitations aux personnes qu’on aimerait voir dans notre programme, on présente aussi nos valeurs, à savoir et sans être exhaustif :

  • une ligne éditoriale bien à nous ;
  • pas de talk sponsorisé ;
  • diversité des sujets et des speakers ;
  • les keynotes « d'aliens »
  • des repas avec des partenaires qui font attention de travailler sur une nourriture qui a du goût, préparée à partir d'ingrédients locaux ;
  • des crêpes à volonté sur deux jours pour tout le monde : la MiXiT touch ! ;
  • « de la Fun » comme disent nos amis québécois : on se fait plaisir avant tout. En journée en voyant des confs ou en participant à des ateliers cools, et en soirée dans un endroit sympa de Lyon avec repas et quelques boissons gratuites ;
  • et tout ça pour 50 euros (conf, repas, soirée) histoire de rester accessibles (si si c’est possible…!)

Voilà, vous savez tout ! Proposez votre meilleur sujet sur notre CFP, et rendez-vous les 21 et 22 avril ! La billetterie ouvrira d’ici un mois. On vous préviendra en avance, car l’année dernière l’intégralité des places est partie en moins de 2H !